70.3 Timberman

Après le 70.3 de Tremblant j’ai participé au 70.3 de Muskoka. J’ai terminé en 8e position en 4:28. Bien que j’étais 2 minutes plus rapide que l’an dernier, j’étais déçu du résultat parce que j’ai été incommodé par une blessure au genou lors du vélo et de la course à pied. Au début de la course à pied j’avais de la difficulté à courir donc j’ai marché un peu et je me suis même arrêté sur le bord de la route jusqu’à ce qu’un spectateur m’encourage à continuer à marcher pour que la douleur parte. La douleur a finalement disparu et j’ai pu terminer la course.

11412004_10155763758790557_8214358268231911417_o     11538992_10155763758485557_7703097269159321974_o

muskoka

Voici le lien d’un vidéo que j’ai fait du 70.3 de Muskoka: https://www.youtube.com/watch?v=E5nWfXMchwA

Pour remédier à ma blessure je me suis fait repositionner sur mes deux vélos (route et triathlon) et j’ai changé de semelle dans mes souliers de vélos. Idéalement, je devrais changer pour un vélo d’une grandeur plus grande et ça pourrait être la raison pourquoi j’ai mal seulement avec mon vélo de triathlon mais pas avec mon vélo de route. (Si vous êtes un représentant d’une compagnie de vélo et que vous lisez ce message, je suis à la recherche d’une commandite de vélo) 🙂 Je n’ai pas ressenti de douleur durant les semaines d’entrainements entre le 70.3 de Muskoka et le 70.3 de Timberman donc je croyais que ma blessure au genou était chose du passé, mais non…

70.3 Timberman:

La liste de participants Pro était très élevé, encore plus qu’au 70.3 de Tremblant et elle incluait entre autres Andy Potts, Tim O’Donnell, Cam Dye, Leon Griffin, Trevor Wurtele, Taylor Reid, Paul Matthews, Richie Cunningham et Drew Scott (fils de la légende Dave Scott). Mes objectifs étaient donc principalement d’acquérir de l’expérience et d’être « dans la game » en natation et en vélo (rester dans le groupe principal en vélo). Je voulais aussi améliorer mon temps de 4:10 du 70.3 Tremblant et idéalement briser les 4h.

J’ai eu un départ plutôt calme et je menais un petit groupe à la droite complètement des bouées. J’ai décidé de ralentir un petit peu pour m’accrocher aux pieds d’un bon nageur comme Potts ou Dye. Par contre, tous les bons nageurs étaient complètement à la gauche et à l’instant que j’ai remarqué le groupe de nageurs, ils étaient déjà à 50 m devant moi. J’ai donc dû tenter de rattraper le peloton mais je n’ai pu rattraper que quelques nageurs. Je suis sorti de l’eau en 10e position à 1:53 du premier, côte à côte avec Drew Scott et Leon Griffin. Bien que je me sentais bien dans l’eau mon erreur tactique m’a coûté beaucoup de temps et j’étais plutôt déçu de ma natation parce que d’habitude la natation est ma force et je sors plus proche de la tête.

Dès le début du vélo je me positionne derrière (à 12 m) un triathlète avec un casque Red Bull , je ne sais pas trop c’est qui mais je me dit qu’il doit être bon donc si je m’accroche à lui je vais pouvoir avoir un bon temps de vélo. Pas longtemps après Leon Griffin nous dépasse et je décide de ne pas le suivre et de rester plutôt en arrière du triathlète Red Bull (je pousse pour l’instant entre 330-350 watts derrière le le triathlète Red Bull donc je veux pas m’éclater les jambes en poussant plus de 400 watts). Une dizaine de kilomètres plus loin, Taylor Reid me dépasse et je reste avec lui. À ce moment, je me sens pas trop bien et commence à vomir un peu mais je suis ok peu de temps après. Par contre, quand Wurtele me dépasse dans un virage, je me tasse vers la droite pour qu’il me dépasse mais je manque complètement ma trajectoire et je fonce presque dans le côté de la route. Je dois freiner pour rester sur la route et je manque le train composé de Wurtele, Mr. Red Bull et Reid. Je continue à les garder dans mon champs de vision mais je ne réussit pas à les rattraper. Cette erreur technique m’a fait manqué mon billet de passager dans le train Wurtele!!

Au mile 27.5 je suis maintenant en 14 e à 7:28 de la tête donc j’ai perdu 5:30 environ en 45 km. Je termine le vélo en 16 e à 12:53 du premier (Cam Dye). Mon temps de vélo est de 2:17 ce qui est 3-4 minutes plus rapide qu’à Tremblant sur un parcours aussi difficile. J’ai commencé à manquer d’énergie vers la fin, même si j’ai pris un gel de plus que lors des mes récents 70.3, soit 4 gels au lieu de 3. Je vais probablement prendre un gel de plus la prochaine fois.

Dès le début de la course j’ai mal au genou; j’ai l’impression que quelqu’un me plante un couteau dans le genou mais après 3 km la douleur diminue. Par contre la douleur a disparut et réapparut tout au long de la course. Je me sens bien pour le premier tour (10 km) et je dépasse 2 personnes. Par contre, au deuxième tour il commence à faire beaucoup plus chaud et je commence à « bonker ». En plus la douleur au genou est encore plus intense mais je ne veux absolument pas abandonner. La cerise sur le Sundae: je finis la course en « sprintant » contre Ivan Dominguez (ancien cycliste Pro et nouvellement triathlète Pro). J’ai mis des guillemets, parce que dans ma tête c’était un sprint épique, mais quand je regarde le vidéo de la course je constate que c’était plutôt un sprint au ralentit! (Lien du vidéo) Je termine en 4:14 et en 19e position, complètement épuisé. Je reste au sol plusieurs minutes parce que je suis étourdi et je me dis que je ne veux plus jamais faire un autre 70.3 de ma vie, mais comme toujours, seulement quelques heures après la fin du triathlon je pense déjà à ma préparation pour le 70.3 de Montréal et j’analyse ce que je peux faire pour enfin briser les 4h (mon objectif de l’année).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s