2013 Clermont Sprint Pan Am Cup

Depuis maintenant plus de deux semaines, je m’entraîne à Clermont avec un formidable groupe. Je suis vraiment content de pouvoir échapper au froid du Québec et ainsi rouler sous le soleil au lieu de sur mon rouleau :). Avant de commencer le camp je n’avais pas couru depuis plus d’une semaine dû à une blessure au genou. J’avais aussi fait très peu de vélo pour ne pas empirer ma blessure. J’ai donc compensé avec beaucoup de natation (seulement du pull et du band) et de la course dans l’eau. J’espérais pouvoir rouler lors du camp et commencer à courir. Heureusement, j’ai été en mesure de rouler lors des premiers jours sans toutefois faire de l’intensité et j’ai commencé à courir un peu. Mon plus long jog avant le triathlon de Clermont fut d’une durée de 25 minutes, mais j’ai tout de même pu faire des entraînements d’intervalles de water-running. Je ne croyais donc pas que je serais capable de terminer le triathlon de Clermont, mais je voulais quand même prendre le départ pour tester mon niveau de natation et de vélo. Je n’ai donc pas diminué ma quantité d’entraînement avant le triathlon puisque je savais qu’étant donné ma blessure et mon niveau de course à pied je ne serais pas compétitif même si j’étais reposé.

Étant donné que j’avais quelques points ITU j’avais un classement (25e) qui me permettait d’être assez bien positionné sur la ligne de départ. Le coup de départ donné, j’ai fait quelques enjambées et j’ai tout de suite commencé à nager. Alors que je nageais, j’ai réalisé que beaucoup de compétiteurs couraient encore. J’ai toutefois pu me positionner derrière un nageur assez rapide et ce tout au long du parcours de natation. Je me sentais assez confortable, mais peut-être un peu trop car étant donné que je n’ai pas couru très vite pour atteindre la zone de transition, je n’ai pas pu faire le premier peloton. J’ai tout de même enlevé mon wetsuit et embarqué sur mon vélo assez rapidement. Tout juste en avant de moi se trouvaient Rasmussen et Gabriel Legault, deux très bon rouleurs. On a rejoint rapidement d’autres triathlètes éparpillés sur le parcours de vélo et un petit peloton nous a rejoint. On formait donc le deuxième peloton et on a travaillé très fort pour réduire l’écart avec le premier peloton qui incluait entre autre Murray, Mola, Shoemaker, Jones et York. Je me sentais bien durant la portion vélo et mon genou ne me faisait pas trop mal. Aussitôt mes souliers de course à pied enfilés, j’ai senti mes jambes qui étaient très lourdes, mais mon genou ne me faisait pas trop mal. Je suis parti lentement et étant donné que la douleur n’augmentait pas j’ai pu accélérer un peu. Je me sentais de mieux en mieux tout au long de la course à pied.

J’ai terminé en 32e position. Étant donné le fait que je ne pensais pas vraiment terminer le triathlon, j’étais satisfait du résultat. Cependant, étant donné que je sais j’aurais pu nager plus rapidement, j’étais un peu déçu. Mon temps de course à pied n’est pas compétitif du tout mais lors des prochains jours, je vais pouvoir courir un peu plus, donc mon temps de course à pied pour le triathlon de Sarasota devrait être plus rapide. Bien que je compétitionne la semaine prochaine, je vais continuer à m’entraîner beaucoup lors de prochains jours pour profiter au maximum du fait que je suis en Floride.

Voici le lien d’un vidéo de la course des Hommes que Jeremy Obrand a fait: http://www.youtube.com/watch?v=qsVJpV7qgZg&feature=youtu.be

Je vais vous donner des nouvelles après le triathlon de Sarasota.

À bientôt

DSC01340DSC00651

SAM_0316

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s